La fois où j’avais couru le demi-marathon

IMG_5184

Bon, alors en premier, je vais vous raconter une brève histoire de moi et la course à pied.   Lorsque j’étais plus jeune, je n’aimais pas la course (en fait, je n’aimais pas vraiment les sports, pour une raison qui m’échappe vraiment beaucoup aujourd’hui, mais bon).  J’ai commencé à vraiment courir, disons, il y a 4 ou 5 ans.  En fait, c’est lorsque j’allais pour les premières fois au gym, mon cardio préféré, c’était le tapis roulant.  Alors je me suis dit, mais pourquoi ne pas essayer dehors?  Et ça tombait bien, j’avais une piste de course juste à côté de chez moi.  Ça m’a pris un certain temps à m’adapter, car honnêtement, moi et mon super cardio, nous étions vraiment poche.

Mais c’est un peu plus tard, dans le même été, lorsque je suis déménagée à Montréal, que j’ai vraiment appris à aimer et adopter la course, d’une façon plus sérieuse.  J’allais courir dans les rues de mon voisinage, et ce que j’aimais, c’était le fait d’être avec moi-même, de pouvoir réfléchir, philosopher tout en me poussant physiquement.  C’était genre, parfait (et l’été en plus!).

Et depuis ce moment-là, ce sport a toujours fait partie de mon existence (j’ai aussi, au fil du temps, commencé à aller de plus en plus au gym, mais bon, ça c’est un autre sujet).

Alors nous voilà rendu au demi-marathon.

Je me suis inscrite un peu sur un coup de tête au demi-marathon Rock N’ Roll de Montréal.  Bon, lorsque je dis coup de tête, on s’entend.  J’étais consciente que j’aimais la course, et j’avais quand même déjà un peu couru sur des longues distances.  Par contre, c’était la première fois que j’allais courir autant, aussi longtemps.

Je l’avoue, j’étais un peu beaucoup stressée.  C’était la première fois que je participais à un événement sportif du genre.  Mais lorsque la fameuse journée est arrivée, lorsque j’ai commencé à courir, je me sentais tellement bien.  La première fois que j’ai regardé le temps, ça faisait déjà 20 minutes que je courais.  J’ai couru tout le long.  Le dernier kilomètre était interminable.  Mais j’ai donné tout ce que j’avais.  Et en terminant, le sentiment du devoir accompli était juste incroyable.  La fierté était inexplicable.

Et vous, avez-vous déjà couru un marathon/demi-marathon? C’était comment?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :